hg-ios11

iOS 11 ouvre ses bras au FLAC

19/09/2017
L’iPhone est enfin compatible avec vos fichiers FLAC !

Alors qu’Apple présentait la semaine dernière son nouvel iPhone - comprenez nouvels iPhones - la marque à la pomme a également annoncé que pour son 10 anniversaire, celui qui a été le premier à combiner téléphone portable et lecteur de musique était désormais compatible avec vos fichiers FLAC. 

Jusqu’alors Apple exigeait une conversion de toutes les musiques importées dans son iPhone dans son format propriétaire, l’ALAC, aujourd’hui connu sous le nom d’Apple Lossless. Bien que celui-ci offre des qualités intéressantes pour les audiophiles, notamment une compression des musiques sans perte de données, la compatibilité de ces fichiers était limitée. De son côté, le FLAC, ce fichier audio sans licence, séduit de plus en plus d’adeptes et reste sans aucun doute le format le plus utilisé chez les passionnés de HiFi.

La décision Apple d’intégrer la compatibilité des fichiers libres est sans précédent et montre bien que la firme de Cupertino a une stratégie d’ouverture. Il faudra cependant attendre l’arrivée d’iOS 11 (le 19 septembre) avant de pouvoir confirmer si les fichiers FLAC HD entrent également dans les formats pris en compte.

Apple n’est pas la seule à s’ouvrir, lors de sa conférence plus tôt en septembre, Google a, quant à elle, présentée son nouveau système Android, intégrant par défaut les codecs aptX, aptX HD, le LDAC en plus du SBC et du AAC disponibles jusqu’alors mais limitatifs. Bien sûr, votre téléphone ne devient pas automatiquement compatible avec ces CODECs, ils nécessitent l’utilisation d’un hardware spécifique. Mais cela ouvre la voix à l’intégration de ces composants dans les prochains téléphones et donc à une compatiblité facilité des téléphones à venir à ces CODECs haute fidélité.

Si les périphériques mobiles compatibles aptX sont aujourd’hui peu nombreux, compter parmi ses partenaires un allié de poids comme Google démocratisera à coup sûr la technologie et l’intégration des composants certifiés aptX. Quant au format LDAC, il est aujourd’hui seulement compatible avec les périphériques SONY, mais permet, comme l’aptX, une meilleure transmission des données jusqu’en 24 bits, sans perte avec une faible latence.

Une bonne nouvelle ne venant jamais sans contre-partie, il semblerait que les format WAV et AIFF soient, eux, abandonnés.

Les technologies favorables à la haute fidélité existent bel et bien mais sont aujourd’hui majoritairement des marchés de niche. Si Apple et Google deviennent les porte-drapeaux de ces technologies sera un atout certain à l’ouverture de la haute fidélité nomade dans les années à venir, affaire à suivre...

Retour