1-visu principal

La musique dématérialisée

23/11/2018
Le streaming est-il vraiment moins bon que le CD ?

Aujourd’hui on vous parle streaming ! Qu’est-ce que le streaming ? Quelle qualité attendre et où se fournir ? On vous dit tout.

Bien que le streaming est présent depuis le milieu des années 2000, beaucoup viennent encore à notre rencontre avec le sentiment que le streaming n’offre pas d’écoute aussi qualitative que le CD, voire le vinyle. Nous avons à cœur de répondre au plus grand nombre via ce billet.

Avant toute chose, le sujet du streaming étant plutôt vaste, cet article ne sera qu’un large aperçu du streaming afin de répondre à ceux qui souhaitent dématérialiser leur musique sans compromettre la qualité. Beaucoup pensent par exemple que streaming rime avec mp3, nous étudierons cela ensemble. Dans les prochaines semaines, cet article sera appuyé par une suite de billets plus complets permettant d’argumenter de manière plus approfondie notre réponse.

Il est également à noter que nous parlerons ici de streaming audio. Les arguments seront cependant bel et bien valides pour l’audio-vidéo bien que les acteurs concernés seront différents.

 

dossier-streaming

 

Qu’est-ce que le streaming audio ?

Peut-être que cela sera inutile pour un grand nombre de lecteurs, mais il convient en premier lieu d’établir ce que nous appelons communément streaming. Il s’agit de la lecture de fichiers audio dématérialisés en réseau (local ou distant). On parlera ainsi de streaming si l’on désigne sa musique sauvegardée sur un NAS, mais également lorsqu’on écoute sa musique depuis un service de musique en ligne (Tidal, Qobuz, Spotify, etc.)

 

dossier-streaming-logo

 

Streaming depuis un NAS

Commençons par le streaming local depuis un serveur à la maison ou depuis ordinateur en réseau. Les musiques stockées proviendront ainsi soit de titres téléchargés depuis des plateformes comme Qobuz ou L2L, entre autres, soit de CD que vous aurez préalablement rippés (converties depuis un CD). Il existe plusieurs logiciels permettant de dématérialiser sa bibliothèque de CD. Nous pensons notamment à CDex, FairStars ou encore Exact Audio Copy.

Pour ripper un CD, il suffira d’ouvrir le logiciel de votre choix sur votre ordinateur avec un CD dans votre lecteur (d’ordinateur). Il sera alors possible de convertir votre musique dans un large choix de formats, aussi bien mp3 que FLAC pour les plus courants. Pour choisir le format qui vous convient, il faudra connaître leur fonctionnement. Le mp3 par exemple est bien connu de tous pour dégrader le fichier audio en plus de le compresser. Attention, il faut bien éviter tout amalgame entre compression et perte de données. À l’instar du FLAC qui, lui, compressera vos données mais en conservant l’intégrité du CD. On obtiendra alors un fichier numérique plus petit que celui du CD mais de qualité égale. Enfin une troisième catégorie de format garantit un fichier strictement identique au CD, bit pour bit. Ceux-ci sont sans perte de données – bien sûr – mais également sans compression, comme le WAV ou AIFF. Pour les plus curieux, une musique WAV de 55Mo fera en général, et c’est variable en fonction des musiques, environ 35Mo en FLAC et 4Mo en mp3 traditionnel.

Pour les bibliothèques CD, c’est donc au moment de la conversion que la qualité sera décidée. On pourra donc conserver une qualité égale au CD en prenant soin de convertir les musiques dans un format qui le permet. Adieu le mp3 donc. Bienvenue aux WAV, AIFF, FLAC, ALAC et autres formats dits lossless.

 

Streaming depuis les services de musique en ligne

Si une bibliothèque CD permet de posséder votre copie du CD, ainsi que les éventuels supports fournis comme le livret de l’album, la pochette, etc, elle peut devenir imposante lorsqu’on possède de milliers de CD et peu pratique pour une écoute nomade. C’est ici que les services de musiques en ligne ont trouvé leur place.

Ils permettent d’écouter une bibliothèque de plusieurs millions de titres d’un simple geste peu importe où l’on se trouve. À ce jour, il existe plusieurs acteurs (Tidal, Qobuz, Spotify, Deezer, etc.) et plusieurs offres (gratuit, Premium, HiFi, etc). Il est important de bien vérifier à quoi correspond chaque offre afin de bien profiter du service recherché.

 

dossier-streaming-offres

Qobuz a certainement les offres les plus transparentes du marché

 

Puisque nous parlons de haute-fidélité, nous traiterons ici des services permettant un accès à des musiques de qualité. Malgré un grand nombre d’acteurs, aujourd’hui, seuls 3 d’entre eux proposent une qualité CD, et cocorico, deux d’entre eux sont français.

Pour un budget de 20€/mois, vous aurez la possibilité d’écouter une musique en qualité CD – au format compressé lossless FLAC – sur Tidal, Qobuz ou Deezer. Leurs bibliothèques sera plutôt fournie avec là encore plusieurs millions de titres annoncés. 36 pour Deezer, 40 pour Qobuz et 59 pour l’américain Tidal. Le style de musique sera plus déterminant puisque chacun service aura sa prédilection. 

Voilà donc pour la qualité CD, mais ne nous arrêtons pas en si bon chemin. Qobuz et Tidal peuvent aller plus loin encore avec la haute résolution, toujours en streaming, le premier en FLAC 24bits, le second grâce à un format relativement nouveau et plus complexe, le MQA. On ne vous cache pas que pour des fichiers HD, il faudra vous assurer d’avoir une connexion internet offrant de tel débit, mais cela permet tout de même de bénéficier d’une vraie qualité audio.

Bien sûr, on ne pourra pas compter sur autant de titres en haute résolution. Qobuz, qui est de la partie depuis de longues années maintenant, propose tout de même 170 000 titres alors que Tidal annonçait lors du lancement de son service Tidal Masters en 2017 plus de 30 000 musiques. Courant 2018, le chiffre de 100 000 titres MQA a été lu, sans aucune annonce officielle de la part de Tidal. 

Pour répondre à notre question initiale donc, oui, le streaming peut offrir une qualité musicale digne des CD et SACD. Il faudra tout de même s’assurer de faire une conversion adéquate de sa bibliothèque ou de choisir un service en qualité 16 voire 24bits pour les services en ligne. On attend désormais que la qualité CD se démocratise à l’ensemble des acteurs du streaming, notamment des plus grands noms pour donner plus d’écho à la haute résolution audio.

 

Retour