Georg Friedrich Haendel est né il y a 333 ans !

Découvrez en plus sur le compositeur contemporain de Bach

Jean-Sebastien Bach, Antonio Vivaldi, ces grands noms vous sont familiers mais connaissez-vous Georg Friedrich Haendel ?

Ce compositeur allemand est né il y a 333 ans, le 23 février 1685 en Allemagne.
A la différence de ses contemporains, Haendel était destiné à des études de droit et non à une carrière de compositeur. Il découvre la musique pendant son enfance lorsqu’un musicien lui donne une éducation musicale complète lui permettant de maitriser plusieurs instruments comme l’orgue ou le violon et les bases de la composition. Grâce à cela, il compose très jeune, dès l’âge de 11 ans. À 18 ans il est déjà un musicien complet dans tous les domaines, et à ses 19 ans il part s’installer à Hambourg où il présente ses premières compositions devant des Opéras, qui sont toutes des succès. Il commence aussi à donner des leçons particulières, ce qui lui permet de vivre.

Sa notoriété augmente, grâce à ses différentes compositions notamment La resurrezione de 1708.

C’est pendant cette période qu’il est invité dans plusieurs vielle italiennes comme Rome ou Naples en juin 1708, où son opéra Agrippina est très bien accueilli et le place sur le devant de la scène internationale.

Il revient vivre en Allemagne en 1710 avec de multiples compositions issues de son séjour en Italie.
Seulement un an après, il repart vivre à l’étranger et choisit cette fois l’Angleterre comme terre d’accueil, Londres plus précisément. Une fois de plus il rencontre un grand succès à l’étranger, grâce à son Opéra Rinaldo en 1711. Il est même chargé d’assurer l’éducation musicale des enfants du roi George 1er. Il se consacre principalement à composer des Opéras et devient en 1719 Directeur musical de la Royal Academy of Music et y compose 14 Opéras jusqu’à sa faillite en 1728.

Il continue sa carrière musicale mais en 1737 il subit une attaque de paralysie dont il se remet miraculeusement en peu de temps. En 1742, de retour à Londres après un voyage à Dublin, il est de nouveau victime d’une seconde attaque dont il se remet également mais il doit commencer à vivre une vie plus paisible. Sa dernière composition, Jephta, date de 1751, lorsqu’il commence à devenir aveugle. L’année suivante il est opéré de la cataracte par le même médecin, très maladroit, que le célèbre compositeur Jean-Sébastien Bach, et tous deux deviennent aveugles. Malgré son handicap il mène encore une vie bien remplie jusqu’à son décès le 14 avril 1759 à Londres.

Son œuvre est immense, de pays en pays il a rencontré de grands succès. Au total il a composé 43 Opéras qui l’ont occupé pendant plusieurs décennies, et plus de 30 drames musicaux.

Retour