test-spendor-a4-principale

On a testé pour vous les Spendor A4 !

25/07/2018
Elles ont tout d'une grande

On ne présente plus Spendor, la célèbre et emblématique manufacture anglaise. En effet, la marque fabrique ses enceintes dans la tradition britannique la plus pure tout en s’inscrivant dans une modernité qui restitue une des meilleures reproductions sonores.

Spendor fait partie de ces fabricants qui maitrisent entièrement le procédé de conception ; ils conçoivent et fabriquent eux même les haut-parleurs qui équipent leur production, ce qui est rare pour une PME de ce type. Il en va de même pour les ébénisteries. En somme, ils font tout de A à Z, chez eux, en Angleterre, qu’importent les prix de production qui pourraient être cassés en sous-traitant en Asie, tout est local.

 

hifi-nancy-test-spendor-a4

 

Quand on achète une Spendor, on achète une tradition, un savoir-faire, un art de vivre « So British ».

Et quand ce constructeur sort une nouvelle série d’enceintes, c’est toujours un événement dans le petit monde de la hifi. En effet, Spendor est plutôt avare en nouveautés, considérant qu’un produit bien né est un produit qui dure longtemps – nous partageons d’ailleurs ce point de vue qui est gage de sérieux et de pérennité du produit. Quoi de plus agaçant que de voir un appareil neuf rendu obsolète en quelques mois à peine, remplacé par un autre soi-disant plus performant (ce qui d’ailleurs n’est pas toujours vrai) ?

Heureusement, rien de tout cela chez Spendor; on prend le temps de faire les choses et quand c’est prêt, on les sort sans précipitation, on est sûrs de la qualité du produit.

Spendor a donc renouvelé sa série A avec les petites bibliothèques A1, et les colonnes A2, A4 et A7. Cette nouvelle série étant l’entrée de gamme, suivie de la série D et la série CLASSIC.

Nous avons choisi pour ce banc d’essai le modèle A4, qui offre à prix raisonnable une grande musicalité. 

Mais avant de passer au chapitre écoute, une petite présentation de l’enceinte s’impose.

 

PRESENTATION 

La Spendor A4 est une colonne plutôt compacte et pas très haute (80x16.5x27.5 cm). Elle est donc discrète et s’intégrera facilement dans toutes les pièces, même celles aux dimensions modestes, un avantage non négligeable.

C’est une colonne Bass Reflex 2 voies à 2 haut-parleurs avec un 18mm pour le grave médium et un tweeter à dôme pour les aigus. 

Le haut-parleur de grave est équipé d’une membrane d’un nouveau polymère EP77, spécialement mis au point par Spendor pour cette série A. 

 

hifi-nancy-test-spendor-a4

 

Le tweeter quant à lui est équipé d’un dôme de 20mm en tissu, masqué par une grille ajourée servant de protection, et surtout pour améliorer la directivité de la membrane. 

Spendor a toujours été fidèle dans la reproduction des aigus grâce à des dômes tissus qui offrent neutralité et finesse.

La fréquence de transition des 2 haut-parleurs est située à 3700 Hz, valeur assez moyenne pour une enceinte 2 voies de ce type. 

L’évent Bass Reflex est situé au dos de l’enceinte, il faudra en tenir compte lors de l’installation dans la pièce d’écoute. La sensibilité est de 86dB, une valeur moyenne qui ne posera pas de problème avec des amplis de qualité – entre 30 et 50 w seront largement suffisants pour un usage domestique, sachant que l’enceinte peut accepter en régime musical des amplis de 25 à 150w.

Un simple bornier au dos de l’ébénisterie acceptant du fil nu, des bananes ou des fourches assurera la connexion vers l’ampli ; simple et efficace.

 

hifi-nancy-test-spendor-a4

 

Elles reposent sur 4 pointes de 8mm réglables en hauteur, ce qui permettra de découpler l’enceinte du sol afin d’avoir un grave plus propre. On peut donc incliner légèrement l’enceinte sur l’arrière pour une meilleure mise en phase acoustique, nous en reparlerons au chapitre écoute.

Elles sont proposées dans 4 finitions possibles : Black Ash, Dark Walnut, Natural Oak à 2500€ et en White Satin pour un supplément de 200€ par paire, ce qui s’adaptera plus facilement dans un intérieur moderne.

Enfin un cache de la face avant est proposé mais en option seulement, ce qui n’a rien de rédhibitoire car nous les trouvons même plus belles sans.

 

hifi-nancy-test-spendor-a4

 

 

ECOUTE

 

hifi-nancy-test-spendor-a4

 

L’écoute a été effectuée avec les produits suivants : 

Amplificateurs

MOON 220i et ACE 

ATOLL IN100SE

CAMBRIGE CXA80

 

Transport CD

MOON 260D

ATOLL CD100SE

 

Lecteur réseaux

CAMBRIDGE CXN

 

Cables

AUDIOQUEST

 

Dès les premiers instants, on ressent la signature Spendor, à savoir ce son fait d’élégance et de richesse de timbre. Leur équilibre tonal est excellent, plutôt organique que minéral. De ce fait, elles s’épanouiront plus avec des électroniques détaillées, ouvertes et lumineuses ; un ATOLL ou MOON par exemple leur apporteront cette ouverture dans le haut du spectre.

Attention, évent arrière oblige, il ne faut pas les coller contre le mur arrière ! Les éloigner de celui-ci et des murs latéraux en les pinçant légèrement vers la zone d’écoute étant l’idéal. De plus, de par leur petite taille, nous vous conseillons également de les incliner vers l’arrière grâce aux pointes. En vissant à fond les pointes au dos de l’enceinte et en dévissant au maximum celle de devant, l’inclinaison vers l’arrière permettra, quand on est en position assise, une bien meilleure mise en phase. Il y aura plus d’ouverture et d’aération avec une image sonore plus épanouie qui remplira mieux l’espace, y compris dans un grand volume de pièce.

Ce qui impressionne avec ces colonnes, c’est le grave. Il est profond, riche et articulé, il descend très bas en fréquences, donnant une assise à la musique que seuls les modèles habituellement beaucoup plus gros savent restituer. Mais comment a fait Spendor pour sortir un grave aussi impressionnant avec une si petite colonne ?! On a le sentiment que l’on écoute une enceinte 3 fois plus grosse !

Et cela ne se fait pas au détriment de reste du spectre ! Il reste aéré en toutes circonstances, toujours avec cette richesse de timbres magnifiques qui donnent sur les voix ce sentiment de vérité digne de l’apanage de grandes enceintes.

Le medium a du corps, de la matière, il est naturel et défini. Cela change de beaucoup d’enceintes qui, pour offrir du détail, en deviennent sèches et agressives, obligeant à baisser le volume au risque de causer une fatigue auditive. Mais rien de tout ne cela avec les A4, cela coule tout seul.

L’aigu est propre, fin, détaillé sans être agressif, on retrouve toutes les qualités des tweeters à membrane à dôme en tissus avec cette absence de chuintement sur les fortes.

De même, la tenue en puissance est impressionnante pour une enceinte de ce format, avec un haut-parleur 18 cm. Sur Michel Jonasz, morceau Le Millénaire, qui – passez-nous l’expression – envoie du lourd dans le bas du spectre, cela tient, cela ne flotte pas, c’est propre et même à un volume déraisonnable, là où les voisins auraient porté plainte. Les membranes suivent la cadence infernale sans faillir.

L’image sonore est parfaitement structurée, chaque chose est à sa place dans l’espace, sans flottement entre les enceintes.

Elles ne se sont pas compliquées à alimenter. Pour les amplis par contre, elles aiment la qualité et mettront parfaitement en évidence les faiblesses de ceux-ci. Sur du MOON c’est divin, mais d’autres choix sont possibles et dans des budgets plus raisonnable – ATOLL par exemple, mais elles n’aiment pas du tout les amplis anémiques, faiblards.

Pour conclure, la Spendor A4 est une belle surprise dans sa gamme de prix ! C’est assurément une superbe enceinte pour un budget qui reste accessible, bref, une vraie réussite pour tous les mélomanes épris de belle musique !

Un produit coup de cœur qui mérite les 5 étoiles remises par le magazine What HIFI !

Retour