test-kef-ls50

Banc d'essai : KEF LS50 Wireless

18/06/2018
L'enceinte active par excellence en finition Marcel Wanders

L'offre en matière d'enceintes sans-fil est désormais pléthorique. Les stations d'écoute multiroom monoblocs et les petites paires d'enceintes Bluetooth d'entrée de gamme sont très nombreuses. Mais dès que l'on cherche à monter en qualité, à trouver des produits HiFi de haut niveau, digne des aspirations d'un audiophile exigeant, les propositions sont beaucoup plus rares. Un produit s'impose alors rapidement comme une option incontournable, c'est la LS50 "sans fil" de KEF. Voyons en quoi elle mérite cette réputation.

La LS50 est en quelques années devenues un modèle iconique chez la marque anglaise KEF. Disponible à l'origine, à partir de 2012, uniquement en version passive elle avait déjà reçu de nombreuses récompenses de la presse française et internationale (Diapason d'Or, EISA Award...). Sa version active et sans-fil (Wireless), que nous testons ici, est sortie plus récemment. Elle aussi a été couronnée de nombreux prix (de Hifi Choice, Soundstage!, Diapason, What Hifi, EISA...). Tout cela explique pourquoi les LS50 Wireless sont aujourd’hui le best-seller KEF.

 

Un concentré de la technologie KEF dans une petite enceinte façon monitor de studio sans concession

Compte tenu des nombreuses récompenses reçues par la KEF LS50 Wireless, on s'attend, avant même de l'avoir étudiée et essayée par soi-même, à une qualité de fabrication et des performances sans faille. Le premier contact ne déçoit absolument pas. Nous avons reçu une paire de KEF LS50 Wireless pour nos tests dans leur version spéciale "Nocturne" décorée par Marcel Wanders. L'esthétique est très originale et particulièrement fun avec sa livrée entièrement noire, agrémentée d'une multitude de petits pictogrammes phosphorescents qui luisent dans la nuit. Cela n'enlève rien au sérieux technique de l'enceinte et si vous cherchez un style plus sobre, il est toujours possible d'acquérir une de ses déclinaisons blanche, noire ou grise métallisée, assortie d'un haut-parleur bleu, rouge ou cuivré.

 

kef-ls50

 

Dans tous les cas, le poids de chaque enceinte impressionne et renseigne sur la qualité de fabrication. En façade de la LS50, KEF a implanté un haut-parleur Uni-Q dont il a le secret. Il s'agit en fait d'un double transducteur mettant en œuvre une topologie exclusive à la marque. Un boomer de 13 cm et un tweeter à dôme de 25 mm sont réunis suivant une disposition permettant d'avoir leurs centres d'émission sonore parfaitement coïncidents, ce qui constituent l'idéal acoustique théorique.

Le boomer est à cône en alliage d'aluminium/magnésium, armé d'une très large bobine mobile de manière à avoir une très haute tenue en puissance tandis que sa suspension en caoutchouc texturé limite drastiquement les effets de bord et ondulations parasites

Le tweeter est quant à lui doté d'un dôme en aluminium. Ce dôme est placé au fond d'une amorce de pavillon optimisant la dispersion et protégé par un guide d'onde à ailettes en forme de couronne.

À l'intérieur de l'enceinte, les dimensions du moteur du haut-parleur Uni-Q sont impressionnantes de même que la qualité de réalisation du coffret. Celui-ci est formé d'une ébénisterie en panneaux de médium de bonne épaisseur sur laquelle est plaqué, sous tension, l'épais baffle bombé réalisé en métal moulé. On remarque les nombreuses entretoises de rigidification qui prennent appui sur l'arrière du moteur du haut-parleur Uni-Q par le biais de plusieurs tampons de mousse amortissants de même que l'évent dorsal à embouchure ovale évasée dont une partie du tube est en mousse semi-souple. Tout a été fait pour éviter l'apparition de vibrations et bruits parasites.

 

kef-ls50

 

 

L'électronique interne paraît également extrêmement sérieuse. La KEF LS50 est alimentée en mode deux voies actives, avec 200 watts de puissance pour le grave et 30 watts pour les aigus. Les étages d'alimentation des amplificateurs sont à découpages tandis que les sections de puissance sont analogiques. L'assemblage est très propre et méticuleusement ordonné, faisant appel à des composants de haute qualité.

 

Une application de pilotage propriétaire, mais aussi Spotify Connect et Roon Ready

Comme nous l'avons dit en introduction, la version passive de la KEF LS50 était déjà très appréciée. En la transformant en enceinte active, la marque anglaise avait deux défis à relever : d'une part, intégrer une électronique Hi-Fi haut de gamme capable de mettre en valeur les performances acoustiques, d'autre part doter son enceinte d'une connectique et de fonctions de pilotage en réseau adaptées aux habitudes d'une nouvelle génération d'audiophiles connectés et exigeants. Sur le premier point, nous avons vu que KEF n'a pas lésiné sur les moyens. Pour le second, il a également mis beaucoup d'atouts de son côté.

La connectique de la KEF LS50 comprend une entrée analogique sur RCA, deux entrées numériques - optique Toslink et USB pour ordinateur - auxquelles s'ajoute une sortie subwoofer pour un éventuel caisson de grave. Une liaison Bluetooth compatible avec le codec AptX est également de la partie et le raccordement au réseau domestique peut se faire en Wi-Fi ou par câble Ethernet.

 

kef-ls50

 

Pour les fonctions de lecture musicale depuis le réseau, KEF a développé sa propre application de pilotage disponible sous iOS et Android. Celle-ci est relativement commune, mais elle inclut déjà l'accès au service de musique en ligne Tidal pour ceux qui y sont abonnés. Elle permet également d'explorer les fichiers de musique disponibles sur les disques partagés du réseau local (mode DLNA). Elle donne aussi accès à trois courbes d'égalisation. Ce sont les mêmes que l'on peut sélectionner depuis l'arrière de l'enceinte, selon que la KEF LS50 est posée sur un pied, sur une étagère ou proche d'un mur. Mais cette fois-ci, depuis l'appli KEF, on dispose en complément de réglages un peu plus avancés (sur trois bandes) de la réponse en fréquences.

 

kef-ls50   kef-ls50

 

Plus intéressant encore, la KEF LS50 Wireless est compatible Spotify Connect et surtout Roon Ready. Pour le premier, KEF donne ainsi la possibilité de contrôler la musique envoyée sur les LS50 depuis l’application-même du service de musique suédois. 

Dans le cas du système ROON, disponible sur abonnement, il est possible de contrôler la musique des enceintes actives directement depuis le lecteur multimédia américain et de bénéficier ainsi d’une interface extrêmement conviviale, d’une bibliothèque organisée et de musiques agrémentées de leurs métadonnées.

 

kef-ls50

 

 

Un esprit monitor de haute résolution qui n'en oublie pas la poésie

La devise actuelle de KEF est "Obsessed with High Resolution" et celle-ci se vérifie dès les premières secondes d'écoute des KEF LS50 Wireless. L'installation de la paire d'enceintes est rapide et assez simple. Toute la connectique est installée à l'arrière de l'enceinte droite, mais chacune des deux intègre ses propres amplificateurs. Il faut les raccorder toutes les deux au courant secteur. La communication entre l'enceinte droite et l'enceinte gauche se fait par un câble de type Cat 6 fourni.

Grâce à leurs différents modes d'égalisation, les KEF LS50 sont parfaitement adaptées à une écoute de proximité dans une pièce de superficie modeste. Il n'est pas obligatoire de les décoller beaucoup du mur ou de les installer sur des pieds supports spécifiques pour en obtenir de bons résultats. Nous vous recommandons malgré tout fortement de les coupler à leur pied réalisé sur-mesure pour vraiment tirer le meilleur de ces sublimes enceintes.

Cependant, ces enceintes actives sont aussi capables de remplir de grands espaces. Elles ont une très bonne réserve de puissance et proposent une image sonore extrêmement précise, toute en relief, très réaliste. Grâce aux haut-parleurs Uni-Q, la scène stéréophonique est le premier gros point fort. Inutile de chercher à s’assoir spécifiquement dans l’axe des deux enceintes pour en profiter, le champ de couverture est assez large.

 

kef-ls50   kef-ls50   kef-ls50

 

Sur la chanson Rooting for You de l'album Truth is Beautiful de London Grammar, la voix d'Hannah Reid est parfaitement focalisée au centre, légèrement en retrait. Elle n'est pas pour autant maigrelette ou distante. Sans aucun effet de projection malvenu, elle conserve au contraire tout son corps, toute sa présence avec une très belle résolution de chacune de ses inflexions. L'orchestration se développe tout autour, en arrière-plan et sur les côtés, offrant une acoustique ample et aérée sans perdre de sa précision. On baigne dans une bulle sonore presque holographique.

L'image sonore est donc un gros point fort de ces enceintes, mais c'est loin d'être le seul. On apprécie aussi leur finesse et leur ciselé dans le médium et l'aigu qui chante littéralement aux oreilles dès les premières notes de musiques. Le haut du spectre file très haut. Il est aérien, sans jamais déraper vers de l'agressivité. Il est d'une haute résolution, d'une grande fraicheur tout en gardant de la douceur et de l'onctuosité.

Sur le mouvement Allegro du Concerto Brandebourgeois (BWV 1049) n° 4 enregistré en 1997 par Il Giardino Armonico, le clavecin, les cordes, la flûte à bec fusent, virevoltent. On reconnaît bien la tessiture un peu aigre des instruments anciens, mais cela ne vire pas à l'acidité. Les timbres concilient à la fois légèreté, aération et matérialité. On sent bien que les instruments sont faits de bois de chaire et de crin.

Le grave des KEF LS50 Wireless est également d'une excellente tenue, à la fois propre et tonique. Il est maîtrisé, dynamique, rapide, mais, encore une fois, n’est pas étranger d'une certaine rondeur. Il est assez étonnant de profondeur compte tenu de la taille du boomer, et ne semble pas forcer ou se tasser lorsque l'on pousse un peu le volume.

Pour preuve, les KEF LS50 Wireless se montrent à l'aise sur les grosses lignes de basses et de boites à rythme qui viennent entrecouper le morceau It Won't Kill Ya chanté par Louane avec The Chainsmokers. L'énergie rageuse des refrains qui fait contraste avec le ton de ballade pop des couplets, n'est pas émoussée et ne provoque pas de dérapage.

Ces enceintes montrent leur proportion à délivrer tous les styles de musique avec aisance et liberté, restant toujours d'une belle élégance racée et réalisant un beau cocktail de fraicheur, ciselé des timbres, concision et aération de la scène sonore.

 

kef-ls50

 

 

Caractéristiques

Haut-parleur : Uni-Q (tweeter aluminium ventilé 25 mm | boomer en alliage aluminium/magnésium de 130 mm)

Réponse en fréquence : à ±3 dB, mesurés à 85 dB/1 m

- 45 Hz – 28 kHz (mode "Plus d'extension des graves")

- 50 Hz – 28 kHz (mode "Standard")

- 61 Hz – 28 kHz (mode "Moins d'extension des graves")

Niveau de sortie maximal (SPL) : 106 dB

Entrées : Wi-Fi bi-bande 2,4 GHz/5 GHz, Bluetooth 4.0 avec codec aptX, USB type B, Toslink optique, RCA analogique niveau Ligne, Ethernet 10/100 Mbit/s RJ45

Sortie : subwoofer

Puissance des amplificateurs : 200 W pour le bas du spectre, 30 W pour les hautes fréquences

Résolution : jusqu'à 24 bits/192 kHz (USB type B), 24 bits/96 kHz (Toslink optique)

Services compatibles : Tidal, Spotify, Roon Ready

Dimensions : H300 x L200 x P308 mm

Poids : Enceinte gauche : 10 kg | Enceinte droite : 10,2 kg

Prix : 2290 € la paire pour la version classique | 2650 € la paire pour la version "Nocturne" par Marcel Wanders

 

 

Consulter le site du constructeur : KEF

Retour