header_koetsu

  Koetsu  

  

Historique

C'est à peine si l'essence de cette marque japonaise ne remonte pas au milieu du XVIe siècle, époque où Honami Koetsu vécu. Cet artiste médiéval était issu d'une famille de polisseur de sabre - secteur très important au japon - et a servi la cour impériale. Il était également reconnu pour ses talents de calligraphe.

Si l'histoire de Koetsu remonte aussi loin, c'est parce que Sugano Yoshiaki, fondateur de Koetsu et descendant d'Honami Koetsu, s'est grandement inspiré de cet artiste, jusqu'à lui emprunter son nom pour cette marque aujourd'hui mondialement connue. Il étudia longuement son ancêtre, et fut baigné dans la tradition des artisans polisseurs de sabres et des calligraphes très jeune, sans pour autant mettre de côté sa deuxième passion, l'audio haut de gamme. Il créait d'ailleurs à l'occasion des cellules pour ses amis.

La tradition artisanale ne l'a jamais quitté. Toutes ses cellules ont été et sont toujours conçues à la main et rigoureusement testées une à une. Elles sont des œuvres d'art qui mettent en éveil les sens. Au niveau audio premièrement puisque c'est là la spécialité de la marque, offrir des cellules de la plus grande qualité. Mais visuel également puisque Sugano Yoshiaki est aussi devenu adepte de la calligraphie en étudiant Hanomi Koetsu.

Lorsque l'on compare ces deux hommes, il est difficile de ne pas voir l'inspiration que l'un a eu pour l'autre puisque les philosophies, bien que éloignées de plusieurs siècles, sont effectivement très proches. L'artisanat, l'art et la tradition japonaise.

Sugano Yoshiaki est considéré comme un Maître Artisan et comme celui qui a apporté aux passionnés d'écoute vinyle, de réelles cellules haut-de-gamme. Aujourd'hui encore, Koetsu ne peut pas être considérée comme une entreprise, mais bien comme une société artisanale étant donné l'importance du travail manuel dans la conception de ces cellules.

Depuis la disparition de Yoshiaki en 2002, c'est son fils, Fumihiko Sugano qui a pris sa succession, afin de pérenniser la philosophie Koetsu pendant encore de longues années.